Les règles d’or de la salle de bain partagée

26 Feb Les règles d’or de la salle de bain partagée

Quand on s’installe en colocation, l’idéal est bien entendu de trouver un logement où chacun disposera de sa propre salle de bain. Mais ce n’est pas toujours le cas ! Comment s’organiser alors pour partager (sereinement) ce lieu qui, pour beaucoup, doit aspirer au calme, au confort et au bien-être ?

 

Faites un planning d’occupation

Posez vous quelques minutes autour d’une table (et pourquoi pas d’un bon verre !) pour décider d’un emploi du temps dédié à l’utilisation de la salle de bain. Quitte à ensuite l’afficher clairement sur la porte de ladite pièce.

Chacun ayant ses impératifs, il s’agira de ne léser personne et d’organiser des roulements les jours de potentiels embouteillage. En discutant, vous vous rendrez peut-être compte que certains sont plutôt du soir en la matière, d’autres du matin (ce qui arrangerait bien les choses, je vous l’accorde).

 

Prévoyez des rangements individuels

Cheveux bouclés ou colorés, peaux grasses ou sensibles, brosse en poil de sanglier ou peigne à dents : chacun a ses petits rituels face à la glace et sous la douche. Vous ne voulez pas mélanger vos affaires, certes, mais vous préférerez probablement également éviter les aller-retour avec votre chambre, trousse de toilette sous le bras (on n’est pas au camping !).

Pour limiter le désordre et les catastrophes (on a vite fait de confondre dentifrice et crème de jour quand ils ne sont pas rangés à leur place !), attribuez-vous chacun un tiroir ou une étagère pour y stocker vos secrets de beauté.

 

Mutualisez certains produits

Dans une salle de bain partagée, certains produits peuvent être mutualisés : cotons et cotons-tiges, savon pour les mains, produits d’entretien, etc. Faites-en la liste ensemble et ajoutez-les aux dépenses comprises dans le pot commun. Non seulement vous ferez des économies, mais vous gagnerez de la place !

 

Installez un porte-serviette pour chacun

Bien entendu, chacun utilisera sa propre serviette. C’est une base. Mais si la taille de votre salle de bain vous le permet, disposez-y autant de porte-serviettes qu’il y a de colocataires. Cela vous évitera, d’une part, d’avoir à ramener la vôtre dans votre chambre, et d’autre part de voir celles des autres devenir des guirlandes humides accrochées ici et là pour sécher (sur la poignée de porte, autour du lavabo, etc.).

 

Insistez sur le nettoyage après chaque passage

La salle de bain fait déjà partie de votre planning des tâches ménagères, bien. Mais ça ne suffit pas ! En communauté, on la nettoie après chaque utilisation. Il ne s’agira pas de tout récurer de fond en comble avec détergent et grattoir incorporé, mais d’essuyer l’eau autour du lavabo, d’enlever les cheveux qui trainent, de ranger ses produits de beauté, etc.

Quelques règles simples qui demandent juste un chouïa d’organisation et une once de bon sens. Un piètre prix à payer pour conserver une ambiance détendue dans la salle de bain… et le reste de la colocation !

Aucun commentaire

Publier un commentaire

appartager