Vivre sa passion en colocation

16 Apr Vivre sa passion en colocation

La retraite est généralement synonyme de plus de temps pour soi, et plus de temps ses passions. Tout ceux qui en ont une (ou plusieurs !) savent à quel point il est parfois difficile de faire comprendre aux autres ce qui nous anime, pourquoi tel ou tel sujet peut nous apporter tant de joie et accaparer nombre d’heures.

Dans une colocation idéale, tous les habitants de la maison partageraient de concert la même passion. Mais c’est rarement le cas ! Comment faire, alors, pour que tout se passe au mieux ?

Quand on partage le même toit, mais pas les mêmes centres d’intérêt

Comment concilier passion et colocation ?

 

Votre passion prend de la place

Vous peignez, construisez des maquettes, collectionnez les boules à neige ou les timbres ?
Ces passions peuvent rapidement devenir encombrantes, au sens propre du terme. Pour que tout se passe bien avec vos colocataires, veuillez à ne rien entreposer en-dehors de votre espace personnel, sans accord préalable. Parce qu’il y a quand même de fortes chances pour qu’ils acceptent que vous accrochiez quelques unes de vos oeuvres aux murs des pièces communes, ou qu’une étagère vous y soit réservée pour déposer vos plus beaux spécimens.

 

Votre passion demande de la concentration

Vous aimez lire, écrire, faire du yoga ou de la méditation, bref vous avez besoin de calme pour vous adonner à votre passion ? Les allers et venues de chacun, les bruits de la vie quotidienne, la télévision, la radio : tout ceci peut vous perturber, voire vous agacer. Pour éviter de mettre l’équilibre de la colocation en danger, il suffit de communiquer ! Arrangez entre vous des plages horaires au calme, où toute activité bruyante est à proscrire, et des créneaux plus libres où chacun pourra faire ce qu’il veut (ou presque !).

 

Votre passion est sonore

A l’inverse, votre passion peut également être la musique, les films, etc. De nombreux instruments de musique existent en version électronique (guitare, batterie, piano), à laquelle on peut brancher un casque pour jouer sans déranger. Même chose pour les enceintes et téléviseurs ! Pour tout le reste, et pour toutes les fois où un vrai son qui vous entoure vous démange, agissez comme précédemment : mettez-vous d’accord sur les temps de la journée ou de la semaine où le volume sonore peut être plus élevé.

 

Votre passion s’y prête ?
Organisez des ateliers pratiques dans votre colocation !

Dans la colocation entre seniors, la bonne ambiance, le soutien, la lutte contre l’isolement sont des notions importantes. Beaucoup de passions peuvent se partager, même avec des non initiés. Rappelez-vous seulement que vos « élèves » n’auront pas la même approche que vous, oubliez les cours magistraux et le ton professoral !

L’idée est bien de s’amuser ensemble autour d’une thématique donnée. Alors si l’un de vos colocataires ne tient pas son pinceau de manière très académique, se lance dans la réalisation d’un vase en terre cuite qui ne pourra jamais recevoir aucune fleur, massacre « La Lettre à Elise » à la flûte à bec ou laisse brûler la tarte aux pommes dans le four, ne vous offusquez pas ! Regardez seulement la bonne humeur et les fous rires que votre passion a provoqués, la joie qui peut se lire dans leurs visages.

Aucun commentaire

Publier un commentaire

appartager