Vous recherchez un colocataire ? Voici comment (bien) rédiger votre annonce

03 Mar Vous recherchez un colocataire ? Voici comment (bien) rédiger votre annonce

Que vos recherches s’orientent plus vers quelqu’un du même âge que vous, ou vers un jeune étudiant ou salarié, il y a de fortes probabilités pour que vous ayez à rédiger une petite annonce pour trouver le colocataire idéal.

Comment faire gagner du temps, aussi bien à vous qu’à vos candidats potentiels ? En prenant le soin d’indiquer dans votre annonce les bonnes informations, celles qui permettront aux uns et aux autres de mieux cibler leurs attentes et leurs recheches, favorisant ainsi les rencontres les plus judicieuses.

Un logement, c’est une adresse… et un environnement !
Une personne à la recherche d’une colocation commencera bien souvent par sélectionner un critère de lieu. Parce qu’elle est particulièrement attachée à une ville ou un quartier, ou parce qu’ils se situent à proximité de son université ou de son travail.

C’est d’ailleurs bien souvent la raison pour laquelle certaines colocations ont plus de succès que d’autres. Votre logement est bien placé, à côté des facs, d’un important centre d’emploi ? Précisez-le explicitement dans votre annonce ! Si elle se situe dans une zone moins tendue, mettez l’accent sur les autres services proches de chez vous : commerces, transports, équipements sportifs, centres culturels, etc.

Présentez votre logement dans son ensemble
Trop souvent, les petites annonces ne présentent que la chambre proposée à la colocation – le nombre de mètres carrés, la présence de placards, la luminosité, la vue, etc. C’est un bon début ! Mais à tout début, il y a une suite.

Pensez également à décrire votre logement dans sa globalité : combien comporte-t-il de pièces ? Combien seront communes ? Quels sont les équipements (téléviseur, connexion internet, cuisine équipée, douche ou baignoire, etc.) ?

Qui êtes-vous ?
Beaucoup d’annonces se focalisent sur le profil de la personne recherchée, et oublient de présenter les habitants déjà en place. C’est une erreur ! En indiquant le nombre des autres colocataires, leurs occupations, leurs loisirs, leurs habitudes de vie, vous vous éviterez de nombreux coups de fil ou rencontres inutiles, ou vous vous trouverez au contraire des compatibilités inattendues !

Par exemple ? Vous aspirez au calme 22h passées : en le précisant dans l’annonce, les oiseaux de nuit ne vous contacteront probablement pas. Vous vous passionnez pour la culture biologique et vous êtes très fier de votre potager : vous pourriez convaincre des adeptes du tout nature qui envisageaient à la base d’habiter une autre ville.

Soignez les photos
Une annonce avec photos, c’est cinq fois plus de chances d’être contacté, c’est dire si c’est important. Pour autant, n’importe lesquelles ne feront pas l’affaire : évitez les clichés flous, sous ou surexposés, les pièces mal rangées, etc. Si vous possédez ces fonctions, utilisez le flash et le mode grand angle. Privilégiez les vues prises en hauteur et depuis les angles pour donner plus de profondeur à vos photos.

Avec ces quelques conseils simples, vous devriez être en mesure de recruter le candidat idéal à la colocation en un claquement de doigts. Bonne recherche !

Aucun commentaire

Publier un commentaire

appartager